Les figures en fingerboard

Août 10, 2022 | fingerboard, FR

Le fingerboard est un skate miniaturisé, et comme le skateboard, il est possible de réaliser des figures en fingerskate. Les figures seront les mêmes que celles en skate, seulement elles seront exécutées avec la main.

Tout d’abord, nous allons rappeler ce qu’est un fingerboard et surtout comment il est constituer. Mieux connaître l’outil avec lequel on interagit permet de mieux comprendre ses mouvements.

Le finger skate est en premier lieu composé d’une planche en bois. Celle-ci est fabriquée grâce à un long processus d’écrasement de feuilles d’érable. Ensuite, un grip y est placé puis les trucks (camions) et les roues. La taille des fingerboards est en moyenne de 95mm de longueur, 28mm de large et 18mm d’hauteur. Retrouvez plus d’informations sur notre article comment choisir son fingerboard

Nous allons voir ici plusieurs figures en fingerboard close up que vous pouvez réaliser :

1. Le ollie

La figure du ollie en fingerskate va devenir la base pour toutes les autres figures ou presque. C’est la même chose en skateboard, en premier on apprend à rouler, puis on essaie de soulever sa planche du sol, c’est-à-dire un ollie.

Pour réaliser votre premier ollie, il faudra vous munir de votre fingerboard close up. Ensuite, placez votre index et majeur de votre main où vous vous sentez le plus à l’aise.

Vous allez alors avancer doucement, en direction de votre index. Votre majeur va alors appuyer sur le deck du fingerboard pour le faire décoller du sol. En parallèle, gardez votre index au même en droit et appuyer dessus lorsque la planche est au sommet. Elle retombera alors sur ses quatre roues.

Réitérez plusieurs fois cette figure pour être totalement à l’aise. Vous pouvez utiliser des obstacles afin que cela soit plus amusant. Cela vous permettra aussi de voir vos progrès dans le temps.

2. Le kickflip

Le kickflip est la figure emblématique du fingerskate ou dans le monde du skateboard en général. Celui-ci a été beaucoup médiatisé dans des vidéos sur internet, car il est aussi beau que difficile à réaliser.

Il faut compter pas moins de plusieurs semaines ou même plusieurs mois afin de replaquer correctement son premier kickflip en fingerskate close up. En finger skate la figure est toujours difficile mais cela vous prendra que quelques jours ou semaines.

Afin de faire la figure du kickflip, il faudra tout d’abord maîtriser le ollie (voir partie 1). Premièrement, placez votre majeur au milieu du deck et votre index au niveau des vis mais sur le bord de la planche. Commencez par faire votre ollie normalement, puis lorsque la planche est en l’air vous grattez légèrement la surface vers l’extérieur avec l’index. Cela permettra d’enclencher la rotation, une fois qu’elle a fait un tour sur elle-même (360°) vous replaquez le fingerskate.

Cette figure imposante vous fera rentrer dans la catégorie des grands, félicitations ! Entraînez-vous de nombreuses fois pour savoir parfaitement faire un kickflip. Vous pourrez par la suite augmenter la difficulté en faisant cette figure de fingerboard sur des rampes ou tout autre obstacle.

3. Le Pop Shove-it

Le pop shove-it est une figure très connue des skaters et des finger skaters. Cette figure est plutôt simple à maitriser contrairement au kickflip. De plus, elle peut s’apprendre en même temps que le ollie.

Comment effectuer un pop shove-it en finger skate ? Tout d’abord, placez votre majeur sur la partie extérieure opposée du deck et l’index sur les vis au milieu. Appuyez sur votre majeur pour faire décoller la planche et en même temps ramenez le doigt vers vous, vers l’intérieur de la main. L’index fera le mouvement opposé, il accompagnera le nose de la planche vers l’extérieur. Vous aurez alors la planche qui décolle du sol et qui fait en parallèle un 180°

Cette figure est assez cool à faire et on l’apprend bien lorsqu’on débute. Vous pouvez l’intégrer dans un enchaînement de figures de fingerskate (une line) ou sur des obstacles comme une rampe.

4. Le 360 flip

Cette fois-ci, une figure de fingerboard plus compliqué à exécuter, il s’agit du 360 flip. Ce trick est réservé pour les niveaux avancés, nous conseillons tout d’abord de bien faire les figures basiques.

Qu’est-ce que le 360 flip ? Il s’agit de combiner deux types de tricks : le 360° et le flip tout simplement. Le fingerboard fait à la fois un 360°, un tour sur lui-même, et en parallèle un flip, un tour sur l’axe opposé. C’est plutôt esthétique à voir et c’est bien apprécié par les skaters et les spectateurs.

Comment faire ? Placez votre majeur sur la partie extérieure haute du deck, et votre index sur la partie extérieure basse du skate, un peu plus bas que les vis cette fois-ci. Appuyez et grattez le deck avec votre majeur vers l’intérieure de votre main (pour faire le 360°), et grattez vers l’extérieur avec l’index pour faire le flip (comme en kickflip). Bien réalisée, la combinaison de ces deux tricks permettra de faire le 360 flip.

Il faudra sérieusement s’entrainer pour réussir cette figure car elle est assez complexe à comprendre mais aussi à faire. De plus, il faut d’abord connaître le 360° et le kickflip pour exceller ici.

5. Le nollie

Le nollie est une figure très commune chez les skaters, elle permet de varier du ollie. Qu’est-ce qu’un nollie en skate ? La figure du nollie est simplement un ollie inversé, ce n’est pas le deck à l’arrière qui tape le sol mais le nose à l’avant. Il s’agit de faire un ollie dans le sens inverse de la marche.

Tout d’abord, placez votre index au milieu du nose et le majeur au milieu du finger skate close up. Lorsque vous roulez toujours en direction du nose, vous allez effectuer un mouvement de poignet vers l’avant et en appuyant sur votre index pour taper le sol. La planche est alors en l’air, vous la replaquée avec le majeur.

Grâce à la maîtrise de cette nouvelle figure de fingerskate, vous pourrez faire cette variante pour d’autres figures comme le nollie flip, le nollie tre flip ou nollie 360.

La difficulté de ce trick réside à faire l’inverse de ce que l’on avait comme habitude, c’est-à-dire de toujours partir du deck pour décoller vers le sens du roulement. Il faut donc oublier ces habitudes pour repartir de « zéro ». Cela peut prendre plus ou moins de temps selon les individus.

6. Le nollie flip

Maintenant que vous avez appris à manipuler le nollie parfaitement, vous pouvez essayer la combinaison de deux figures que vous connaissez : le nollie et le kick flip. Il s’agit donc du nollie flip.

Le but du nollie flip est de partir en version nollie, que ce soit le nose qui tape, puis de faire un flip grâce, cette fois-ci, au majeur.

Placez vos doigts comme pour le nollie. Le majeur sera juste un peu plus sur le bord du fingerboard pour pouvoir gratter. Exécutez tout d’abord un nollie, puis grattez la planche avec le majeur pour effectuer la rotation, le flip. Vous replaquez ensuite le skate avec les deux doigts.

Cette figure est particulièrement compliquée car vous devez repenser à comme faire ce nouveau kick flip. Vous avez sans doute pris des heures avant de pouvoir bien réaliser un kick flip, et ici c’est comme si vous repartez de zéro.

7. Le Heelflip

Nous allons maintenant voir comment faire un Heelflip, une figure assez sympa à faire en fingerboard. Le Heelflip en fingerskate est la même chose qu’en skateboard classique : c’est un kick flip, mais le flip se fait dans l’autre sens.

Comment faire un heelflip en fingerboard ? Placez votre majeur au milieu du deck et votre index sur le côté opposé de l’extérieur que vous aviez l’habitude en position de kickflip. Faites décoller le finger skate avec le majeur et grattez la planche de l’autre côté avec l’index. La board va alors vriller du côté opposé. 

Le Heelflip n’est pas simple à avoir au début, il vous faudra un peu d’entraînement avant de chopper le trick !

8. Le Varial Kickflip

Enfin, nous allons voir ce qu’est le varial kickflip et comment le réaliser grâce à une technique bien pensée. Vous connaissez le kickflip et le pop shuvit ? Parfait, le varial kickflip est la combinaison de ces deux figures de fingeboard.

Tout d’abord, placez vos doigts sur votre fingerskate close up. Vous allez tout d’abord effectuer un pop shuvit et en parallèle faire un kick sur la planche avec l’index pour déclencher le flip. Replaquez le fingerboard avec les deux doits en même temps.

Figure très belle à voir et sympa en termes de sensations au touché. Régalez vous les skaters !

Conclusion

une figure de skate

En fingerboard comme en skateboard, il vous faudra beaucoup d’entraînement pour arriver à vos objectifs. Selon les personnes, vous pouvez prendre plus de temps afin de comprendre et de réussir une figure en particulier. Cela varie beaucoup entre les différents sportifs !

Si vous faites du skateboard à côté, vous aurez sûrement plus de faciliter à comprendre la figure dans un premier temps, de même pour le placement des doigts analogue à nos pieds. Cependant, la pratique est un tout autre exercice.

Le shop Wingsboard est ici pour développer vos compétences dans votre sport favori : le fingerboard ! N’hésitez pas à parcourir nos kits complets, nous proposons toute une gamme de fingerskates close up.